La prothèse dentaire conjointe ou prothèse fixe

de | novembre 20, 2017

Qu’est-ce qu’une prothèse dentaire conjointe ?

 

Une prothèse dentaire conjointe, comme toute autre prothèse, peut être partielle ou complète. Elle permet de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Elle est également très recommandée lorsque la pose d’une prothèse adjointe n’est pas possible. Par rapport à une prothèse dentaire classique, la fabrication d’une prothèse conjointe est réalisée à partir des matériaux innovants suivant une technologie moderne.

 

Quels sont les types de prothèses dentaires conjointes ?

La prothèse dentaire conjointe, appelée également prothèse fixe, se caractérise par un pilier qui sera fixé sur des implants ou sur les dents restantes. Il viendra également accueillir les dents de substitution comme des bridges, couronne, inlay ou onlay.

Si le port de cet appareil est conseillé pour combler l’absence d’une ou plusieurs dents saines, son choix devrait se faire en fonction du nombre de dents qui manquent. En cas d’un de délabrement total de toute la dentition d’origine, le dentiste recommande la prothèse conjointe en couronne. Celle-ci est très prisée lorsque la reconstitution dentaire par onlay ou inlay n’est pas possible. Elle permet un recouvrement partiel ou total de la dentition naturelle.

Pour le cas des prothèses conjointe inlay, ce modèle peut servir à recouvrir une partie ou toutes les faces de la dent. Elle peut être faite en bloc de résine, de céramique ou de métal coulé. Le type onlay par contre est recommandé pour la conception d’une couronne dentaire prothétique. Il s’agit d’un faux moignon qui sera scellé dans le canal radiculaire de la dent.

Il y a également les prothèses conjointes en bridge qui sont disponibles en 3 types, dont le bridge de courte portée, moyenne portée et longue portée.

 

Pourquoi choisir une prothèse dentaire conjointe ?

Les prothèses conjointes présentent de multiples avantages en fonction de son matériau de fabrication. La résine par exemple est un matériau souple et presque invisible. Elle peut se marier à la perfection avec la dentition naturelle sans même qu’on la remarque. En plus de sa résistance impressionnante, une prothèse adjointe en résine offre aussi une qualité esthétique irréprochable.

Pour ce qui est des prothèses conjointe en métal, elles peuvent être une très bonne alternative si votre budget ne vous permet pas d’acheter un appareil en résine. Ce type d’appareil est très prisé pour son confort. C’est aussi une prothèse biocompatible qui peut parfaitement résister à la corrosion, et ce, grâce au cobalt ou chrome qui la compose. Quoi qu’il en soit, le choix d’une prothèse conjointe se fait en fonction du niveau de dégradation des dents ou de l’avancement des caries.