Le Kirghizistan, une destination riche en traditions et en culture

de | février 1, 2018

Voyage autour du Kirghizistan

Voyager en Kirghizistan, ce n’est pas simplement faire le tourisme ou admirer des paysages variés. Cette expérience est aussi une occasion pour tout un chacun de s’imprégner de la culture kirghize. Il faut avouer que cette destination de l’Asie centrale possède des richesses culturelles impressionnantes. Les touristes de passage sur ce territoire auront donc l’opportunité d’en découvrir quelques-unes, à l’exemple du festival de la fauconnerie. Il s’agit d’un évènement traditionnel qui fascinera sûrement les amateurs de faune sauvage. Il permet aux nouveaux venus de vivre une ambiance totalement dépaysante, mais surtout de se rapprocher de plus près des oiseaux de proie kirghizes. Effectivement, ces derniers sortent de leurs nids pour montrer leurs capacités. Des aigles royaux, des vautours et des faucons apprivoisés font des chasses de renards ou de lièvres. Ces espèces animales enchaînent ensuite avec des démonstrations, afin d’animer la foule. Ceux qui passent un petit séjour dans la ville de Bokonbayevo chaque mois d’août auront ainsi la possibilité d’assister à ce spectacle ainsi qu’à d’autres jeux traditionnels.

Les Kirghizes, des nomades attachés à une vie traditionnelle fascinante

Depuis longtemps, les Kirghizes sont des peuples célèbres pour leurs modes de vie traditionnels. La plupart d’entre eux sont originaires de Sibérie (ou de Mongolie) mais, suite à des problèmes territoriaux, ces gens devaient migrer vers l’actuel Kirghizistan. Au fil des années, ils sont alors habitués à une vie de nomade. Naturellement, ils consacrent l’essentiel de leur temps sur l’élevage de bétail et ne s’éloignent pas des montagnes, en été. Toutefois, le changement de saison (surtout l’hiver) leur oblige souvent à se déplacer vers d’autres camps, dans les vallées, pour que leurs troupeaux aient de quoi brouter. Visiter Kirghizistan permettra ainsi aux amoureux de la nature de rencontrer ce groupe ethnique, lors d’une balade équestre ou d’une randonnée dans les régions en hauteur. De plus, c’est une opportunité pour les marcheurs de camper dans des yourtes avec les Kirghizes et de s’imprégner de la culture locale.

L’importance du cheval dans la société kirghize

Outre la yourte, le cheval est également un élément emblématique au Kirghizistan. Il tient, en effet, une part importante dans la culture des habitants, et les bourlingueurs de passage dans cette contrée auront certainement la chance d’en monter un. Que ce soit à travers les poèmes, les chants, les épopées ou les récits des grands explorateurs, on peut également remarquer la présence de cet animal. D’ailleurs, même si la race locale (le véritable cheval kirghize) est en voie de disparition, le gouvernement fait toujours le nécessaire pour la régénération de cette espèce et de ses traditions. Cela dit, les touristes en vacances dans ce pays pourront assister au « festival At Chabysh » pour vivre une expérience riche en émotions. Cet évènement culturel et sportif se déroule dans le district kirghize de Murghab et il incitera sûrement les étrangers à participer à des jeux équestres traditionnels.

A lire également :